Aller au contenu principal

Devenir Aide-Soignant·e

La formation complémentaire de 150h (5 nouveaux actes délégués)

Un nouvel arrêté royal, publié le 27 février 2019, prolonge la liste des activités que l’aide-soignant·e peut effectuer sous le contrôle de l’infirmier·ère au sein d’une équipe.

Voici les 5 nouveaux actes :

  • Mesures de paramètres
  • Administration de médicaments préparés par un infirmier ou un pharmacien à l’exclusion des matières stupéfiantes
  • Alimentation et hydratation par voie orale
  • Enlèvement manuel des fécalomes
  • Enlèvement et pose des bandages ou bas destinés à prévenir ou traiter les affections veineuses

 

Pour pouvoir pratiquer ces actes, les aides-soignant·e·s doivent avoir réussi avec fruit une formation complémentaire.

 

Au niveau de l’enseignement au sein de la Fédération Wallonie Bruxelles

  • L’enseignement de promotion sociale a mis sur pied un dossier pédagogique (théorie + stage) qui répond à l’arrêté royal. Les établissements proposent la formation complémentaire depuis septembre 2019. A partir de septembre 2020, cette formation complémentaire sera intégrée à la formation complète d’aide-soignant.
  • L’enseignement secondaire n’a à ce jour pas su modifier la formation. Ils renvoient leurs étudiants vers l’enseignement de promotion sociale
  • L’enseignement supérieur a également mis sur pied une formation complémentaire. Celle-ci n’est pas généralisée et relève donc de l’initiative de certaines hautes écoles.

 

Au niveau de l’enseignement en Communauté germanophone

  • L’enseignement supérieur prévoit pour la partie théorique 4 modules de 32h auxquelles s’ajoutent 30h de stage. Les cours sont donnés en soirée.
  • Le KPVD propose 120h de cours théorique et 30h de stage. Les cours sont donnés en journée.